Hoi An : un musée à ciel ouvert…

… avec donc ses avantages et ses inconvénients.

Après la chaleur de Phu Quoc, nous avons mis le cap sur Hoi An le week-end dernier, une petite ville du centre du Vietnam, située à 1100 kilomètres de Ho Chi Minh environ. Ville très connue des voyageurs car  on peut y trouver de très nombreux tailleurs capables de vous faire des vêtements sur mesure en un temps record.  Précisons qu’un nouvel invité est venu se joindre à nous puisque nous y avons retrouvé Guillaume, le frère de Marion, de passage au Vietnam.

Mais revenons à nos moutons. Parlons tout d’abord des points positifs. Hoi An est un bien beau petit village de pêcheurs classé au patrimoine mondial de l’Unesco. On peut y trouver une image de carte postale du Vietnam avec des bateaux typiques, un très beau centre-ville (presque) piéton avec son marché, de magnifiques maisons en bois qui font toute la renommée de la ville.

L’une des grandes fiertés de la ville est également son pont japonais, éclairé le soir par des lanternes rouges et donnant à ce lieu un caractère mystique.

Car c’est aussi la ville des lanternes, qui s’illuminent par dizaines dans les petites rues de la ville, le soir venu.

Peu de choses à visiter à l’intérieur de la ville si ce n’est des pagodes et de vieilles maisons typiques.

En dehors de la ville, deux visites notables :

Après une balade en vélo au milieu des rizières, nous avons emprunté un étroit chemin de pierre perforant les rizières pour nous recueillir sur une tombe japonaise (comme vous l’aurez compris, les japonais étaient très présents dans les siècles passés sur ces terres).

Nous avons également loué une moto le dimanche et parcouru 50km dans la campagne environnante pour arriver sur le site de My Son, ancienne cité Cham en grande partie détruite par le temps et aussi (surtout) par les bombardements américains pendant la guerre. Le site en lui-même n’est pas imposant et particulièrement beau, mais son emplacement mérite le coup d’œil. Nous étions en effet entourés par une végétation dense, de petits ruisseaux sifflotant et des montagnes se dessinant au loin. Et là… le drame… je sais, vous vous dites, lecteurs, que je modifie la réalité pour vous faire envie et vous narguer en ces temps de grisailles en France, et bien je vais vous prouver le contraire.

Le temps était déjà à la grisaille et au (relatif) froid depuis notre arrivée à Hoi An, puis à la fin de notre visite de My Son, il s’est mis à pleuvoir. Pas une grosse pluie drue, mais un flot continu suffisamment signifiant pour nous tremper intégralement. Et je vous rappelle que nous étions à 50km à moto de Hoi An. Le retour fut donc amusant !

Hoi An est donc un petit village parfait, vous direz-vous ? Et bien malheureusement non. Car si Hoi An est effectivement un musée à ciel ouvert, elle en a également les caractéristiques négatives, à savoir un magasin à souvenirs. A la différence que ce magasin à souvenirs est disséminé partout dans le musée !

Hoi An est en effet bourrée, mais alors bourrée de magasins. Et donc de touristes. Ce qui enlève  tout le charme du lieu. Toutes les maisons magnifiques de la ville sont remplies par des magasins de souvenirs, des tailleurs, des bars etc. J’aurais trouvé Hoi An magnifique dans un parc Disney, là au moins je me serais dit « quelle belle reconstitution malgré tous ces magasins ». J’exagère un peu, Marion étant moins catégorique que moi, mais je ne m’attendais tellement pas à ca que j’ai été un peu déçu et cela a dégradé mon jugement sur la ville.

Voilà donc pour Hoi An, un petit village plein de contrastes, où la beauté d’un site magnifique s’est vue défigurée par le tourisme.

PS : afin de rassurer les fidèles lecteurs de ce blog, je tenais à préciser qu’à l’heure où votre guide écrit ces lignes, il est revenu dans la chaleur (30°C) et le soleil des rues de Saigon. N’ayez donc pas de craintes, mon bronzage restera intact.

Publicités
Cet article, publié dans Centre, Hoi An, Photos, Voyages au Vietnam, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Hoi An : un musée à ciel ouvert…

  1. Thierry dit :

    Heureusement que ton « Post Scriptum » est la pour m hotter le doute, car,sincerement, je commencais a m inquieter pour vous! JE suis content que vous en profiter bien a fond! Continuez comme ca les cocos! La bise a tous les 2! 😉

  2. brigittesinan dit :

    Merci beaucoup pour la découverte de cette région, décrite avec lyrisme et réalisme. Bravo Guillaume pour ta belle plume.
    Nous penserons bien à vous samedi, parmi d’autres expatriés de la famille….gros baisers très affectueux à vous deux et bon Noël.
    Brigitte and C°

  3. JC.P Couture dit :

    Merci pour ce magnifique reportage plein de vérités ,nous avons apprécié votre retour /moto sous la pluie qui nous a rappelé des balades normandes à vélo !!!! Pleins d’appréhensions pour ce piège à touristes de Hoi An prévu sur notre programme !!!! Nous espérons que votre Noël s’est bien passé et vous assurons que vous nous avez bien manqué . Bises à vous deux .
    Grand-Père et Mamie

  4. Anonyme dit :

    Qu’est ce que c’est que cet essai pileux pseudo esthétique au niveau de ton menton?? Je te rappelle que tu es un Couture…

  5. Ping : Quy Nhon : une station balnéaire… vietnamienne… | Good Morning Saigon!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s