Mui Ne : LA station balnéaire du Sud-Est du Vietnam

Le nom de Mui Ne ne résonne surement pas familièrement dans vos esprits, et pourtant, d’ici quelques années, ce lieu sera certainement aussi connu que Cancun ou Seignosse. Oui oui vous avez bien lu, aussi réputé que Cancun.

Mui Ne est une petite ville de pêcheurs située à 200 kilomètres (4h de bus) au nord-est d’Ho Chi Minh, réputée pour sa longue plage de sable blanc (pas si blanc que ça d’ailleurs) de 23 kilomètres de long. Cette ligne droite, qui devait être dans des temps immémoriaux un lieu paisible ou cocotiers et dunes de sable tutoyaient les embruns portés par le fort vent local (le lieu est une destination réputée pour le Kite-Surf en raison de la forte brise qui y règne ; vous en jugerez par le nombre de voiles présentes sur les photos en bas de l’article), est devenue le royaume des Resorts. Il faut tout de même reconnaître que malgré la multitude d’hôtels alignés (cachant une bonne partie du littoral), on est très loin de l’usine immonde qu’est devenue  Cancun car les vietnamiens (ou les étrangers d’ailleurs, ce serait plus juste) ont réussi à adapter l’architecture de ces garages à touristes au paysage local. Et le tout est même plutôt (très) beau ! Les amoureux de Sous le Soleil et des piscines à débordement apprécieront.

Petit détail intéressant, la plupart des menus des restaurants et panneaux présents dans Mui Ne sont en vietnamien, en anglais et… en russe! Allez savoir pourquoi, les russes sont extrêmement présents dans la zone et on peut en croiser tous les 30 mètres.

Voilà pour la petite description de la ville, mais remontons dans le temps. Nous sommes donc arrivés accompagnés de Philou et Mimi  à Phan Thiet où nous avions prévu de passer les 3 nuits de notre week-end. Les prix ayant explosés – Nouvel an oblige- nous nous sommes en effet repliés sur la première ville à côté de Mui Ne (environ 12 kilomètres séparent les deux villes), ce qui ne fut pas très pratique au final car nous étions assez loin du feu de l’action et nous avons perdu du temps (et de l’argent) à faire pas mal d’aller-retour en taxis.

Côté activité, la plupart des gens vont à Mui Ne, pour bronzer, se reposer, bronzer, kite-surfer (pour ceux qui ont des sous), dormir, bronzer (je l’ai déjà dit non ?)… Vous l’aurez compris, Mui ne regorge pas d’activités. Nous avons néanmoins passé notre samedi à visiter les quelques « attractions » locales après avoir réservé à bas prix une Jeep privée avec chauffeur. Ci-dessous une vidéo d’une portion de la fameuse ligne côtière qui n’a pas encore eu la chance d’accueillir des resorts.

Premier arrêt au Fairy Stream, un filet d’eau marron, pas plus haut que 15 cm, s’écoulant entre la végétation et les célèbres dunes rouges de Mui Ne. La remontée du cours d’eau n’est pas exceptionnelle mais il faut reconnaître que le mélange de couleurs est assez surprenant et beau à voir. Le lieu aurait été encore plus beau si on avait pu le découvrir seuls, sans les innombrables touristes, mais bon…peut-on vraiment aujourd’hui voir un tel lieu vierge de toute traces de pas ?

Nous avons également profité de ce passage pour nous arrêter dans un enclos à autruches pour nous essayer, Philou et moi, à la conduite de cet animal. Résultat : très instable !!


Notre chauffeur fou (qui avait certains gènes en commun avec Sébastien Loeb apparemment) nous a ensuite amenés jusqu’aux dunes blanches. Là, nous avons foulé un véritable paysage nord-africain et nous nous sommes essayés à quelques sauts et autres glissades. Ce fut une halte atypique et vraiment agréable !


Puis ce fut le tour des dunes rouges qui ne nous ont pas révélées toute leur splendeur, pour cause de coucher de soleil voilé par des nuages rebelles.

La suite du weekend ? Repas dans un très bon restaurant français de Mui Ne le samedi soir (avec Ricard, Vin et … crocodile au menu!), soirée du nouvel an dans une boite vietnamienne les pieds dans le sable. Dimanche : repos. Lundi matin : repos. Nous étions, au départ, venu pour profiter de la vie nocturne de Mui Ne et sur ce plan la ville a parfaitement rempli son contrat !


En bref, Mui Ne est une jolie petite station balnéaire qui a commencé petit à petit sa mutation en ogre aspirateur de dollars. Si  elle reste relativement  loin du calme, du charme et de la poésie que l’on peut trouver à Phu Quoc, elle en reste néanmoins une destination de weekend très sympathique.

PS : et n’oublions pas le « Bonne année 2012 » à tous les lecteurs de ce blog!

Publicités
Cet article, publié dans Mui Ne, Photos, Sud, Voyages au Vietnam, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Mui Ne : LA station balnéaire du Sud-Est du Vietnam

  1. Philippe Couture dit :

    Paysages magnifiques et variés (pour des paysages maritimes). Mais n’y aurait-il donc que des plages dans ce pays? Pas la moindre montagne, pour épicer vos découvertes?

  2. brigittesinan dit :

    Bonne année de découverte de ce beau pays que vous avez adopté!
    Baisers affectueux du clan SINAN!

  3. JC.P Couture dit :

    Toujours aussi passionnants tes reportages .Une nouvelle carrière s’ouvre à toi !!! Nous sommes souvent aux aguets sur ton site pour être au courant de vos découvertes. Ça nous donne encore plus envie d’arriver !!!!

    • eldudi40 dit :

      Merci! Content que ca vous plaise. Maintenant, il faudra attendre début février pour le prochain article. On ne bougera plus jusqu’au nouvel an Chinois fin janvier (où on part 10 jours au Cambodge!).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s