Voyage en terre inconnue

La province de Ha Giang, située tout au nord du Vietnam, est beaucoup moins touristique que ne l’est la région autour de Sapa, LA région du nord qui attire des milliers de touristes Carte Nord Vietnamchaque année. Elle n’en cache pas moins des richesses fabuleuses. Parti avec deux compagnons de voyage saïgonnais, nous nous sommes aventurés dans cette région lointaine, très lointaine. Tellement excentrée que nous n’avons pas croisé un seul étranger (hors asiatique) en trois jours de Road Trip.

Inutile d’étudier guides ou forums internet pour préparer son périple, (presque) personne ne parle de cette région. Aucune visite à faire à proprement parler, mais des panoramas uniques de collines arrondies, où alternent rizières (en plaine ou en terrasses) et plantations de maïs, même dans des endroits si escarpés qu’aucun animal ne s’y risquerait. On est ici dans l’antichambre de la Chine : le village de Lung Cu, dans lequel nous sommes passés le deuxième jour, est d’ailleurs le village le plus septentrional du Vietnam. La frontière se trouve à seulement 2 kilomètres.

La région est aussi habitée par de nombreuses ethnies, parmi lesquelles les h’mongs et les P1040161lolos. Une fois n’est pas coutume, il est incroyable de noter la différence d’accueil entre « vietnamiens des champs » et « vietnamiens des villes ». Tout notre voyage fut ponctué de sourires, de « hello », autant de rencontres éphémères qui ne laissent pas moins un réel sentiment de partage.

La meilleure façon de visiter la région est de le faire en moto. L’absence totale d’étrangers et de touristes ainsi que le peu de véhicules croisés permettent une immersion totale dans ces paysages où l’on se plait à plonger, croisant ethnies et animaux en chemin.

Après deux heures d’avion jusqu’à Hanoï et une nuit en bus, nous sommes donc partis sous un temps nuageux au cœur de ces vallées. Le premier passage de col nous permit réellement de passer « de l’autre côté », vers la zone la plus reculée. Il est d’ailleurs justement nommé par les locaux « Porte du paradis ». Arrivés à Dong Van, la principale ville du Nord de la région en milieu d’après-midi, nous avons pu grimper en haut d’un piton rocheux qui surplombait la ville et offrait un panorama splendide sur les maisons se faufilant au milieu des rizières, et captant les derniers rayons de soleil.

P1040135Chaque dimanche matin, Dong Van accueille le grand marché de la zone. Marché typique vietnamien, et ayant la particularité de rassembler les habitants des différentes ethnies de la région. Arrivé seul à 06h00 sur place pour sentir l’agitation du marché dans la fraicheur matinale, je n’eus que quelques pas à faire avant d’être appelé auprès d’une table de 5 backpackers vietnamiens (assez rare pour le signaler, les vietnamiens visitant très peu leur P1040174pays) qui étaient en train de prendre verre sur verre d’alcool de riz. Ce fut grandiose. Non seulement je dus honorer d’un cul sec chacun des membres du groupe mais ils me firent également goutter certaines spécialités locales dont une sorte de grand bang à tabac (voir photos en bas de l’article). A 06h30 du matin, sans avoir pris un petit déjeuner, l’ambiance fut vite chaleureuse, d’autant plus que certains h’mongs étaient aussi de la partie. Un grand moment de partage que je n’avais pas vécu au Vietnam depuis longtemps.

Après avoir été rejoint par mes compagnons de route, et une Pho plus tard, nous avons délaissé nos engins pour partir nous promener avec un guide local durant cinq heures. P1040260Nous avons rejoint un village h’mong où nous a été offert de l’alcool de maïs (le thème de la journée décidément). Le reste ne fut que balades sur des chemins sinueux déchirant les champs de maïs ou contournant de superbes vallées toutes en rizières. A noter que compte tenu de la période de l’année, nous avons eu la chance de voir la quasi-totalité des rizières vertes (et pas marrons ou simplement en eau comme ce fut souvent le cas lors de notre voyage à Sapa).

De retour sur nos motos, nous avons mis le cap vers Lung Cu, le célèbre (ou pas) village le plus septentrional du Vietnam. Outre la satisfaction toute personnelle d’être au bout du bout du Vietnam,  le village offre un panorama sans équivalent sur la frontière chinoise. Une colline garde en effet en son sommet une colonne où flotte au vent un immense drapeau vietnamien, certainement pour que les chinois puissent voir de très loin que ces collines environnantes ne sont pas les leurs.

Du haut se dessine alors tout ce qui fait le charme de cette destination : un silence absolu, si ce n’est le vent faisant claquer l’étoile jaune au-dessus de nos têtes, et une vue plongeante à 360 degrés sur une alternance de collines, rizières, maïs, lacs… Les nuages flirtent et dansent avec les collines, donnant une luminosité toute particulière quand des rayons de soleil viennent les transpercer pour s’abattre dans les vallées.

09H00 du matin. Dernier jour. Alors qu’une pluie s’abattait depuis deux heures sur la route du retour, nous avons néanmoins décidé de partir, 170 kilomètres de routes de montagne nous séparant de Ha Giang.

Nous attendions avec impatience le premier tronçon (Ha Giang, Meo Vac), connu pour être la route la plus belle du Vietnam. Les 10 premiers kilomètres ne furent que brouillard blanc P1040314et opaque. Une partie pas dénuée d’intérêt tant le mystère engendré par ce voile laissa voyager mon imagination. Mais heureusement, le ciel se fit plus clément, et le paysage se découvrit enfin, laissant apparaître une route au milieu de collines vertigineuses s’effondrant dans une vallée où coulait une rivière qui paraissait bien lointaine.  Une superbe descente  difficile à retranscrire en photos ou vidéos compte tenu de l’immensité du site.

Le soleil fit ensuite définitivement son apparition et nous accompagna jusqu’à notre arrivée à Ha Giang.

Que reste-t-il de ce périple après 400 kilomètres de routes de montagne ? Des paysages merveilleux, des rencontres avec des gens ouverts, agréables et généreux, un sentiment de liberté absolu dû à l’isolement de la région et au moyen de transport choisi… Une destination qui n’est pas ouverte à tous, mais qui fut peut-être pour moi la plus grande découverte de mes visites vietnamiennes tant elle rassemble tout ce que je préfère dans le Voyage en général, et dans le Vietnam plus particulièrement. Un voyage qui engendre presque aussitôt achevé le plaisir intense d’avoir enfin trouvé une région regorgeant des plus beaux tableaux du pays et qui n’a pas encore senti le souffle du tourisme de masse. Pourvu que ça dure, comme dirait l’autre.

Publicités
Cet article, publié dans Ha Giang, Photos, Voyages au Vietnam, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Voyage en terre inconnue

  1. couture christine dit :

    super super que de riches commentaires et beaux paysages bises

  2. francois1989 dit :

    A reblogué ceci sur – 100% Vietnam – quoi de neuf au Vietnam ? and commented:
    Une nouvelle fois, l’époustouflant Ha Giang !

  3. Cathy dit :

    Bonjour,

    Dans 15 jours nous serons au Viet nam et nous avons prévu de faire la même route que vous. Trouver des infos est assez difficile alors pouvez vous me dire où est ce que vous avez louez les motos et combien de temps faut il pour aller à Meo Vac depuis Ha giang
    Nous avons prevu 15 jours de motos dans le coin

    Merci pour votre blog

    • eldudi40 dit :

      Bonjour Cathy,

      Vous pouvez contacter Johnny à Ha Giang (mail : namdulichhagiang@yahoo.com). Il loue des motos wave 110 à 250 000 VND la journée et le modèle au-dessus, sorte de petit moto-cross, à 300 000 VND (facile à conduire). Johnny est très sympa et a vécu plus de 10 ans en Californie, il parle donc parfaitement anglais.

      Pour votre trajet, la route Ha giang / Dong Van vous prendra dans les 6h environ. Comptez un jour de trajet donc. Depuis Dong Van, vous pouvez jouir de la vue en haut du fort, aller en moto jusqu’a lung cu. Il est également possible de faire des randonnées dans la montagne (certaines ethnies, telles les lolos noirs sont difficilement accessible et demande 4 à 5 jours de trecks. Je précise que si vous trouverez sans trop de problèmes un guide en demandant aux hôtels indiqués sur les guides à dong van, vous ne trouverez certainement pas de guide anglophone. C’est très rare d’en trouver pour l’instant). Pour le trajet retour, vous repartez donc de Dong Van, la portion Dong Van / Meo Vac, appelée plus belle route du Vietnam dure une 30aine/40aine de kilomètres environ. En réalité, la vraie portion incroyable ne dure que 10 à 15 km, vous la remarquerez vite quand vous y serez.

      Une fois arrivé à Meo Vac, il vous suffit de filer vers l’ouest pour rejoindre la route du trajet aller et vous rendre à Ha Giang.
      Il est quasi impossible de vous perdre car il y a peu de routes et peu de villes .Les locaux pourront donc également vous indiquer le chemin.

      Je me permets de vous donner mon avis : 15 jours dans cette zone me paraissent trop. J’y suis resté 3 jours plein avec plus de 400 km sur les 3 jours et cela est déjà beaucoup. Si vous avez le temps de faire une grande randonnée depuis Dong Van (4 ou 5 jours) vous pouvez miser sur une semaine sur place (1 jour de trajet aller jusqu’à Dong Van, 4 jours sur place et 1 jour retour). Je serais vous, j’utiliserai ma deuxième semaine pour faire une halte sur le retour vers Hanoi au lac Ba Bé et vadrouiller dans la zone.

      En espérant vous avoir aidée.

      Guillaume

      • Cathy dit :

        Super merci bcp pour votre réponse.
        En fait la deuxième semaine on comptait aller à Bao lac et aux chutes de Ban gioc mais on verra sur place en fonction de l’état des routes et de la méteo

        Merci encore

        Cathy

      • Apolline dit :

        Bonjour Guillaume !
        J’ai lu que vous aviez fait une partie du séjour à Dong Van avec un guide local. Je vais arriver à Dong Van et souhaite faire une visite en motorbike avec.un guide pendant une journée, peux-tu m’indiquer ses coordonnées ?
        Par contre je flippe un peu car j’ai quitté Ha Giang et je n’ai pas pahé de permis pour aller à Donc Van… Je ne savais pas.
        C’est vraiment embêtant ?
        Merci d’avance pour toutes tes réponses !
        Apolline

      • eldudi40 dit :

        Bonjour Apolline,

        Vraiment désolé de ne répondre que maintenant à ton mail mais je suis actuellement en voyage autour du monde et je ne vais que très rarement sur mon blog vietnamien, trop pris que je suis par mon autre blog.

        J’imagine que mes réponses ne te serviraient à rien. J’espère que ton voyage s’est bien passé. C’est certainement l’un des endroits que j’ai préférés en plus de deux ans au Vietnam.

        Bonne route!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s